Free met les choses au clair

C’est hier que Free présentait ses offres de télephonie mobile avec la vocation de bouleverser le marché français… promesse tenue (si si on peut déjà s’avancer).

Tout d’abord, le PDG, Xavier Niel semble avoir largement tenue sa promesse de diviser les prix par deux grâce à son forfait sans engagement à 19,99€/15,99€ (pour les abonnés freebox). Mais c’est aussi très certainement la seconde offre qui risque de faire très mal aux entreprises déjà en place. En effet, en proposant un forfait 60min+60sms à 2€/gratuit (pour les abonnés freebox) ce nouvel entrant ne laisse quasiment aucun marge de manoeuvre pour ses concurrents de se positionner à un prix plus attractif, pour ce type de service qui doit intéresser un nombre de français non négligeable.

Mais ce qui me marque le plus dans l’arrivée de ce nouvel acteur et dans les réactions que cela suscite, c’est sans doute la clarté que cela ramène sur ce marché. En séparant l’achat du téléphone portable et des communications, Free adopte une position naturelle que les autres opérateurs ne s’étaient pas donné la peine de prendre. En effet, il se contente de se concentrer sur son coeur de métier ; en partant du fait que Free est avant tout un opérateur de télécommunications, il vend uniquement des communications… La vente du téléphone est un autre métier sur lequel il ne fait que se pencher brièvement.

En proposant des smartphones dernière génération à des prix psychologiques de 1 ou 30€, Bouygues, Orange ou SFR se positionnent avant tout comme des vendeurs de téléphones. Ils font oublier à leurs clients que ses appareils sont de la haute technologie qu’il vont payer cher sur un ou deux ans. Au final, sans s’en rendre compte, le client paye d’avantage son opérateur pour rembourser son mobile que pour payer ses communications. Même si cette situation peut convenir à certaines personnes et permettre à la plupart de changer régulièrement de téléphone (la France à l’un des taux de renouvellement des portables les plus élevé d’Europe : tout les 1,5 an en moyenne), cette offre opaque n’est pas du tout saine pour le consommateur.

Je prend souvent l’exemple de la voiture pour illustrer cette situation. L’achat d’une voiture est un très lourd investissement. Très peu de consommateurs peuvent se permettre d’en acheter une neuve sans crédit. Mais pour utiliser une voiture, nous avons besoin d’un consommable : l’essence. Et si l’entreprise Total ou BP vous proposait d’acheter une voiture neuve à 100€ au lieu de 10 000€ ? En contrepartie de quoi vous seriez tenu de réaliser, pendant 10 ans, tous vos pleins chez eux à un prix 2 à 5 fois plus cher que la normale. Cette situation pourrais vous paraître aberrante et vous verriez tout se suite l’arnaque pointer le bout de son nez… pourtant c’est la situation dans laquelle sont aujourd’hui toutes les personnes qui se sont engagées sur 1 ou 2 ans avec leur opérateur téléphonique… malheureusement il a fallut attendre qu’un nouvel acteur débarque sur le marché pour que cette vérité apparaisse au yeux des moins initiés.

Une réflexion au sujet de « Free met les choses au clair »

  1. Ping : Pour une prise de conscience sur le prix des forfaits mobile | Fichtr!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *